Artiste soutenu par la galerie                            

Ernest ENGEL-PAK (ou Engel-Rozier)

(Spa, 1885 - France, 1965)

 

Entre les deux guerres l’expression strictement géométrique prévalait chez les rares peintres qui avaient réussi à se libérer de l’emprise de la figuration. Plus rares encore étaient ceux qui avaient osé pousser l’audace jusqu’à échapper à la géométrie.

 

Pourtant, dès 1928, Engel-Rozier, qui s’appellera plus tard Engel-Pak, fait partie de ces défricheurs à la frontière entre les tenants de la rigueur géométrique et ceux de la liberté du geste que l’on désignera sous le terme d’abstraits lyriques, seulement au milieu du 20e siècle. Véritable pionnier il a appartenu au mouvement d’avant-garde « abstraction-création », dont il a été, dès 1931, l’un des membres les plus actifs ; et ce après une période figurative originale, marquée par un expressionnisme puissant qui le démarquait déjà du discours pictural, souvent conventionnel, de la figuration de l’époque. Mais, doté d’une forte personnalité et d’un caractère parfois ombrageux il s’est toujours tenu en marge d’un marché de l’art dont il refusait les contraintes.

 

Il n’a donc pas eu de son vivant la notoriété méritée ; mais il est assurément à ce jour l’un des derniers grands méconnus du milieu du siècle dernier. Son œuvre, encore abordable, est à voir en exclusivité à la galerie Arnoux.